Événements
juillet 2018
Connexion
À la Une
Recevez notre
newsletter.
Pour être toujours informé.

L’huile d’olive et le système immunitaire

Il a également été démontré que l’huile d’olive joue un rôle important dans le système immunitaire.

QU’EST-CE QUE LE SYSTÈME IMMUNITAIRE?

Le système immunitaire permet à l’individu de se défendre contre tout agent étranger pouvant envahir l’organisme (toxines, micro-organismes, parasites, processus néoplasiques, etc.), grâce à la coordination de mécanismes spécifiques et non spécifiques.

Les défenses non spécifiques ou naturelles constituent le premier front de défense contre les micro-organismes : il s’agit de la peau, des muqueuses, du système du complément (le complément, un groupe d’environ vingt protéines fabriquées dans le foie, aide à la destruction des micro-organismes), des facteurs hormonaux, etc. Leur action n’est pas influencée par un contact préalable avec l’agent étranger.

Les mécanismes spécifiques se produisent après une exposition préalable à l’agent et requièrent la participation des lymphocytes B (système humoral) et des lymphocytes T (système cellulaire).

Les fonctions de l’immunité naturelle agissent de façon similaire face à la majorité des microbes. La réponse immunitaire spécifique varie selon les micro-organismes pour les éliminer de manière plus efficace.

 

L’HUILE D’OLIVE ET LE SYSTÈME IMMUNITAIRE

Il a été démontré que la consommation d’huile d’olive permettait de renforcer le système immunitaire face aux agressions externes causées par des micro-organismes comme les bactéries ou les virus.

Des études menées récemment dans ce domaine ont permis de démontrer que les acides gras présents dans l’huile d’olive constituaient de bons alliés dans la réduction de paramètres immunologiques aussi importants que la lymphoprolifération induite par des mitogènes spécifiques de cellules B et de cellules T.

Le rôle de ces acides gras dans diverses fonctions immunologiques a été prouvé. Ceux-ci participent en effet à la régulation des processus inflammatoires et peuvent être efficaces dans le traitement de certaines maladies auto-immunes et dans la régulation du système immunitaire en général.

 

L’HUILE D’OLIVE ET LA POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune inflammatoire chronique des articulations dont les causes sont méconnues. Les facteurs génétiques, les agents infectieux, les hormones et le régime alimentaire seraient quelques-uns des facteurs responsables de l’apparition de cette maladie. Jusqu’à une date récente, certains auteurs suggéraient que l’huile d’olive pouvait permettre d’atténuer les symptômes de cette maladie mais aucune recherche n’avait encore confirmé cet effet protecteur.

Les résultats d’une étude publiée récemment indiquent que la consommation régulière d’huile d’olive permet de diminuer les risques de polyarthrite rhumatoïde.

Selon les auteurs de cette étude, les sujets dont le régime alimentaire est riche en huile d’olive ont moins de risques de souffrir de cette maladie. Il a en effet été vérifié que les individus qui consommaient moins d’huile d’olive avaient 2,5 fois plus de possibilités de souffrir de polyarthrite rhumatoïde que ceux qui en consommaient plus fréquemment.

Le mécanisme d’action n’est pas encore clairement défini. Toutefois, ce sont probablement les substances antioxydantes qui jouent un rôle positif.