Événements
septembre 2017
Connexion
À la Une
Recevez notre
newsletter.
Pour être toujours informé.

L’huile d’olive et le diabète sucré

QU’EST-CE QUE LE DIABÈTE?

Le diabète sucré (Diabetes Mellitus) est l’un des principaux problèmes de santé que connaissent actuellement les pays développés. Cette maladie constitue en effet la sixième cause de décès. C’est l’une des maladies métaboliques les plus importantes. Elle est potentiellement très grave car elle est à l’origine de nombreuses complications : maladies cardio-vasculaires, insuffisance rénale, cécité, artérite, accidents vasculaires cérébraux, etc.

Il existe deux types de maladies, le diabète de type I ou insulinodépendant, qui survient surtout chez l’enfant et l’adolescent, et le diabète de type II ou non insulinodépendant, qui apparaît en général chez l’adulte à partir de quarante ans. Le premier exige une insulinothérapie pour être contrôlé, alors que le second, qui est le plus fréquent, est généralement associé à l’obésité et n’implique pas systématiquement un traitement à l’insuline. On considère qu’une personne est diabétique si, à deux reprises, son taux de glucose dans le sang à jeun est supérieur à 1,26 g/l.

L’intolérance au glucose se traduit par des niveaux de glucose sanguin modérément élevés (entre 1,10 et 1,25 g/l); cette situation, habituelle en cas d’excès pondéral, est due à un mécanisme de résistance à l’insuline et précède souvent la survenue du diabète de type II.


L’HUILE D’OLIVE ET LE DIABÈTE SUCRÉ

Un régime alimentaire riche en huile d’olive ne constitue pas seulement une bonne alternative au traitement du diabète sucré mais peut également permettre de prévenir ou de retarder l’apparition de la maladie, en évitant la résistance à l’insuline et ses éventuelles conséquences, en augmentant le cholestérol des lipoprotéines de forte densité (HDL), en diminuant les triglycérides et en permettant un meilleur contrôle de la glycémie et une diminution de la pression artérielle.

Il a été démontré qu’un régime alimentaire riche en huile d’olive, pauvre en graisses saturées, modérément riche en hydrates de carbone et en fibres solubles provenant des fruits, des légumes verts, des légumes secs et des céréales, constituait le choix alimentaire le plus efficace pour les sujets diabétiques. Ce régime permet non seulement de réduire la concentration des lipoprotéines athérogéniques (LDL) mais également d’améliorer le contrôle du glucose dans le sang et d’augmenter la sensibilité à l’insuline.

Ces effets positifs ont été observés aussi bien dans les cas des diabètes affectant les jeunes que dans la maladie de l’adulte.