Événements
septembre 2018
Connexion
Recevez notre
newsletter.
Pour être toujours informé.

Year 2017

Israël ratifie l’Accord international de 2015 sur l’huile d’olive et les olives de table

Le Secrétariat exécutif du Conseil oléicole international vient d’être informé par le Bureau des Nations Unies à New York, dépositaire de l’Accord international de 2015 sur l’huile d’olive et les olives de table, du dépôt de l’instrument de ratification dudit Accord par Israël, en date du 22 novembre 2017, ce pays devenant ainsi membre du Conseil oléicole international.

C’est l’ambassadeur d’Israël à Madrid, S.E. Daniel Kutner, qui a remis personnellement cet instrument de ratification au Directeur exécutif du COI, à l’occasion de l’ouverture de la séance plénière de la 106e session ordinaire du Conseil des Membres.

Israël, qui avait déjà signé l’Accord le 29 décembre 2016, a une longue tradition oléicole. En effet, dans l’Israël antique, presque toutes les maisons étaient pourvues d’une petite presse à huile ; les olives constituaient une source d’alimentation et fournissaient à la fois une huile pour la cuisson des aliments et un combustible pour l’éclairage. À l’époque de la conquête romaine (1er siècle av. JC.), l’olive figurait parmi les aliments de base du régime alimentaire.

Aujourd’hui, l’olive demeure un aliment populaire et l’huile dorée qui en est extraite est une denrée très prisée, le secteur se développant rapidement et connaissant une phase de modernisation, et plus particulièrement d’intensification. La découverte des vertus de l’huile d’olive pour la santé a favorisé et répandu son utilisation.

La surface oléicole actuelle d’Israël est de 36 000 ha. Sa production  moyenne d’huile d’olive au cours des 5 dernières campagnes a été de 16 500 tonnes, dont 82 % correspondent à la catégorie huile d’olive vierge extra et le reste à la catégorie huile d’olive vierge. La consommation annuelle d’huile d’olive par habitant est d’environ 2,3 kg. L’huile est produite dans environ 90 huileries, dont la plupart sont des unités modernes à deux et trois phases. Le pays produit en outre 15 600 t d’olives de table (moyenne des 5 dernières années). Les Israéliens consomment environ 2,6 kg d’olives de table par an.

A la date du 23 novembre 2017, 13 pays ont déjà signé l’Accord international de 2015 sur l’huile d’olive et les olives de table (Algérie, Argentine, Israël, Jordanie, Liban, Libye, Monténégro, Maroc, R.I. d’Iran, Tunisie, Turquie, Union européenne et Uruguay). Parmi eux, 5 ont notifié leur application de l’Accord à titre provisoire (Algérie, Argentine, Libye, Maroc et Union européenne). Sept pays l’ont ratifié, accepté, approuvé ou y ont adhéré à titre définitif (Israël, Jordanie, Liban, Monténégro, Palestine, Tunisie et Turquie).

.