Événements
octobre 2018
Connexion
Recevez notre
newsletter.
Pour être toujours informé.

Year 2017

105e session du Conseil des Membres

Le Conseil oléicole international tiendra sa 105e session du Conseil des Membres au siège de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Via delle Terme di Caracalla à Rome (Italie), du 23 au 26 mai 2017, en réponse à l’invitation des autorités italiennes. L’Italie est l’un des Membres fondateurs du Conseil oléicole international. Elle a participé activement aux différents accords internationaux sur l’huile d’olive et les olives de table qui se sont succédé depuis 1959 et ses plus grands experts et chercheurs en oléiculture collaborent depuis la création du COI aux différents groupes de travail constitués pour le suivi des activités de cet organisme.

À l’occasion de la 105e session ordinaire du Conseil des Membres, les représentants des pays membres suivants - Algérie, Jordanie, Libye, Maroc, Palestine, Tunisie, Union européenne (avec ses 28 Etats membres) - et des pays signataires suivants - Argentine, Iran (R.I.), Israël, Liban, Monténégro, Turquie, Uruguay - participeront aux réunions des différents comités spécialisés. Sont également attendus les représentants d’Albanie, d’Egypte et d’Irak, pays membres de l’Accord de 2005 qui n’ont pas encore conclu leurs démarches d’adhésion ou de ratification du nouvel Accord.

Des représentants du CIHEAM (Centre international de hautes études agronomiques méditerranéennes) et de la JOPA (Association japonaise des transformateurs d’oléagineux) assisteront à cette session du COI en qualité d’observateurs.

Les travaux, qui seront présidés par l’Algérie, commenceront après une cérémonie d’ouverture à laquelle participera un représentant du ministre italien des Politiques agricoles, alimentaires et forestières. Cette cérémonie sera suivie d’une brève intervention de la présidente de Pandolea, association italienne de femmes productrices d’huile d’olive.

Le premier jour sera consacré à la réunion du Comité des affaires administratives et financières.

Le mercredi matin, le Secrétariat exécutif informera le Comité économique et de promotion sur l’évolution des campagnes en ce qui concerne la production, la consommation et le commerce de l’huile d’olive et des olives de table. Les membres du Comité examineront également les prix à la production et l’influence des aspects monétaires sur le commerce international de l’huile d’olive. Le Secrétariat exécutif informera les membres sur sa proposition en vue de la réforme du système harmonisé et son étude sur le comportement du consommateur et résumera les conclusions de la réunion du Comité consultatif du COI sur l’huile d’olive et les olives de table qui s’est réuni le 18 mai à Lisbonne à l’invitation des autorités portugaises.

Le nouveau Comité économique et de promotion sera ensuite informé sur les activités promotionnelles menées depuis la dernière session ordinaire du Conseil des Membres et sur celles proposées pour l’année 2017, notamment la campagne de promotion du COI au Japon, les contacts avec les autorités chinoises sur la norme internationale et les subventions accordées par le COI pour l’organisation de la Journée mondiale de l’olivier. De même, le Secrétariat exécutif informera le Comité sur d’autres activités prévues, en particulier la mise en place de l’observatoire mondial de l’huile d’olive et la possibilité de lancement d’une campagne de promotion de la consommation d’huile d’olive et d’olives de table en Australie, en fonction des disponibilités budgétaires.

Le Comité de technologie et environnement se réunira dès 11 h 30. A cette occasion, le Secrétariat exécutif présentera les résultats des différents projets en cours d’exécution (pépinières de démonstration, collections internationales de germoplasme de l’olivier, système de certification), les conclusions du séminaire organisé à Bari en collaboration avec le CIHEAM sur la Xylella fastidiosa et donnera des informations détaillées sur la réunion prévue en septembre avec les institutions  concernées par la recherche sur cette bactérie (ANSES, CSIC, Départements d’Entomologie des Universités de Turin et de Bari, USDA, CNR, CIPV-FAO, Université de Cordoue et Union européenne). Cette réunion permettra d’établir les bases pour la rédaction d’un guide technique qui contiendra les informations nécessaires pour prévenir, identifier, contenir et lutter contre la Xylella fastidiosa et faciliter la mise en œuvre de tous les protocoles disponibles afin de protéger l’olivier. Le Comité sera également informé sur les événements auxquels le Secrétariat exécutif du COI a participé au cours des derniers mois, notamment le symposium Encontro Ibérico do azeite au Portugal, un séminaire sur l’oléiculture et l’environnement à Matera (Italie) et le premier Congrès national sur l’huile d’olive de Valpaços au Portugal où le Secrétariat exécutif a parlé de l’empreinte carbone de l’huile d’olive. Il sera aussi question de l’appel d’offres lancé pour sélectionner une entreprise chargée de concevoir un plan d’action pour montre le rôle positif de l’oliveraie sur l’environnement en raison de son potentiel de stockage et de séquestration du CO2 de l’atmosphère et du projet de certification des plants d’oliviers dans les banques de germoplasme du réseau COI (Projet True Health Olive Cultivar). Le Comité sera également informé sur un projet de séminaire sur les résultats du bilan global de CO2 dans l’oléiculture et de création d’un groupe de travail sur l’empreinte hydrique et d’un groupe de travail sur les principales maladies de l’olivier.

Enfin, le Secrétariat exécutif fera le point sur les différents cours organisés par le COI (doctorats, cours de spécialisation) et sera informé sur les activités prévues d’ici la fin de l’année en matière de formation et d’assistance technique, notamment un atelier d’analyse sensorielle dans l’objectif d’harmoniser et d’améliorer le panel test et de renforcer sa sécurité juridique et un cours pour les chefs de jury de dégustation des huiles d’olive vierges destiné à former notamment les candidats des pays qui ne disposent pas encore de laboratoires d’analyse sensorielle agréés par le COI. Le Secrétariat exécutif du COI proposera aux pays membres des activités d’assistance technique pour la création et le renforcement des laboratoires d’analyse chimique et organoleptique (cours, soutien à la création de laboratoires, missions d’assistance, etc.), l’organisation de séminaires nationaux sur des sujets considérés prioritaires par les pays (activités de transferts de technologies), l’envoi d’experts et de consultants (soutien technique) pour aider les pays à diagnostiquer les problèmes spécifiques et définir des lignes d’intervention en vue de leur solution et toute autre activité d’intérêt.

Le nouveau Comité de chimie oléicole et normalisation se réunira dans l’après-midi pour présenter les activités réalisées dans ce domaine par le Secrétariat exécutif depuis la 104e session du Conseil des Membres (novembre 2016), notamment sa participation à la réunion du CCFO (Comité du Codex sur les graisses et les huiles) en février 2017, les essais circulaires pour la mise au point de méthodes d’analyse relatives à des paramètres de qualité et de pureté (authenticité) des huiles d’olive et des huiles de grignons d’olive, en particulier pour la détermination des stigmastadiènes (méthode directe), des peroxydes, de l’acidité libre, des composés phénoliques et de la pureté (méthode globale), les conclusions des groupes d’experts sur des thèmes d’intérêt pour le secteur, notamment l’harmonisation des jurys de dégustation et les composés volatiles, la participation de 103 laboratoires d’analyse physico-chimique et de 79 jurys de dégustation des huiles d’olive aux essais circulaires pour l’agrément du COI en 2017/2018, l’organisation de la XVIIe édition du Prix à la qualité du COI Mario Solinas à laquelle ont participé 149 producteurs et le parrainage institutionnel de concours nationaux organisés par les autorités compétentes de la Turquie et du Portugal. Le Secrétariat exécutif proposera d’autres activités d’ici la fin de l’année : l’organisation de nouveaux essais circulaires, la poursuite des études sur les méthodes d’analyse portant la référence COI et d’autres études en cours, l’agrément des laboratoires et des jurys, l’organisation d’un nouvel essai pour la détermination des pesticides, l’harmonisation des normes COI/Codex, la préparation de la prochaine réunion du Comité du Codex sur les graisses et les huiles et l’étude sur les contaminants qui sera inscrite à l’ordre du jour de la réunion d’automne des chimistes. Le programme de contrôle de la qualité des huiles d’olive et de grignons d’olive commercialisées dans les pays importateurs (Australie, Canada, Brésil, Japon et USA) sera également poursuivi.

Le Comité des affaires administratives et financières se réunira de nouveau le jeudi 25 mai pour poursuivre son examen des questions habituelles concernant le budget du COI, les cotisations des pays membres, les propositions d’amendements aux procédures administratives, etc.

A 15 heures aura lieu la cérémonie officielle d’ouverture des travaux de la séance plénière, en présence du ministre des Politiques agricoles, alimentaires et forestières du gouvernement italien, Maurizio Martina, et du Directeur général de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, José Graziano Da Silva.

La séance plénière se poursuivra le lendemain. À cette occasion, le Directeur exécutif présentera le rapport d’activités du COI en 2016 et les présidents de chaque Comité - y compris le Comité consultatif de l’huile d’olive et des olives de table du COI - présenteront les résultats des débats précédents.

Madrid, le 19 mai 2017

 

.