Événements
septembre 2019
Connexion
À la Une
Recevez notre
newsletter.
Pour être toujours informé.

Travaux du Comité consultatif du COI au Caire

Travaux du Comité consultatif du COI au Caire

 

Le Caire - De plus en plus international et en présence d’observateurs de nouveaux pays intéressés par l’Accord international sur l’huile d’olive et les olives de table : c’est le résultat positif de la dernière réunion du Comité consultatif du COI, qui s’est tenue au Caire, en Égypte. Les travaux, inaugurés par Ezz El Din Abu Steit - ministre égyptien de l’Agriculture et président du COI (sur la photo avec le Directeur exécutif Abellatif Ghedira et le président du Comité consultatif Ali Ben El Hadj M’Barek), ont été l’occasion de plusieurs interventions à caractère scientifique et de manifestations d’intérêt pour les activités du COI.

George Svanidze, , le vice-ministre de l’Agriculture de la Géorgie, a décrit l’évolution de la culture de l’olivier dans son pays, en soulignant à plusieurs reprises dans son discours que la Géorgie était fermement résolue à appliquer l’Accord international sur l’huile d’olive olives de table et à solliciter l’adhésion au Conseil oléicole international. Les participants ont pu également suivre une intervention de l’Université de Jaén au sujet d’un nouveau projet pour un marché de l’huile d’olive sans plastique. Ce projet, qui nécessitera certainement des recherches plus approfondies, a déjà suscité l’intérêt du secteur oléicole mondial représenté au Comité consultatif du COI. La phase technique des travaux du Comité était coordonnée par le Directeur exécutif adjoint chargé des aspects opérationnels, Jaime Lillo, qui est intervenu avant les exposés des différents chefs d’Unité du Secrétariat exécutif, notamment Abdelkrim Adi, sur la technique et l’environnement ; Mercedes Fernández dans le domaine de la chimie et de la recherche ; et Ender Gunduz pour l’économie et la promotion. Le chef du Département juridique du COI, Eduardo Muela, a fait le point sur la situation des adhésions à l’Accord international de 2015 sur l’huile d’olive et les olives de table, alors que Mounir Fourati, le chef du Département des Relations extérieures, a donné des informations sur les futures adhésions à l’Accord de nouveaux pays et sur les demandes de nouveaux observateurs. Le Directeur exécutif adjoint responsable des aspects administratifs et financiers, Mustafà Sepetçi, est intervenu pour résumer les travaux de construction du nouveau centre mondial de documentation consacré à l’oléiculture, l’Observatoire oléicole, et a fourni des informations sur la transition entre l’ancien et le nouveau site web du COI.

Au sujet du panel test (l’analyse sensorielle des huiles d’olive), le Comité consultatif a réitéré la validité de cette méthode d’évaluation, tout en soulignant la nécessité de disposer de plus de temps pour définir certains aspects liés au renforcement de cet outil de contrôle. Le Directeur exécutif du COI s’est engagé à soumettre à la prochaine session du Conseil des Membres (Marrakech, juin 2019), une proposition visant à renforcer l’appui du COI au Comité consultatif, afin qu’il dispose de plus de temps et de ressources pour formuler une proposition commune à soumettre au Conseil du COI en novembre 2019.

.